Papier à lettres Marie-Antoinette

7,50 €

7.50 € HT

Quantité
Disponible

Ce cahier reprend l’œuvre d’Élisabeth-Louise Vigée-Lebrun (1755-1842), portrait de Marie-Antoinette de Lorraine-Hasbourg (1755-1793), Portrait de la reine dit "à la rose" (détail) réalisé à l’huile sur toile.


Le 31 mai 1793, Elisabeth Vigée-Le Brun, protégée par la reine, est reçue à l'Académie royale de peinture et de sculpture en même temps que sa concurrente, Adélaïde Labille-Guiard. La même année, elle expose pour la première fois au Salon. Vigée-Le Brun présente notamment un nouveau portrait de la reine, portant la « gaulle » ou « chemise à la reine ». Adaptée à la mode parisienne par la modiste Rose Bertin, cette robe de mousseline était le vêtement préférée de la reine pendant ses séjours au Petit Trianon, à l'écart de la cour. Les visiteurs du Salon furent choqués par ce portrait : la reine ne portait pas à leurs yeux une tenue digne de son rang. Le tableau fut donc retiré précipitamment.
Vigée-Le Brun peignit alors très rapidement un second portrait pour l'exposer avant la fin du Salon. Reprenant la pose du premier tableau, elle habilla cette fois la reine d'une robe classique, de soie bleu-gris, marquant le soutien implicite de Marie-Antoinette aux soyeux lyonnais. La présentation de ce second portrait remporta un franc succès. Plusieurs répliques en furent faites, dont celle conservée au château de Versailles.

Couverture pailletée

Bloc de papier à lettres - 72 feuilles détachables non lignées + 1 page volante lignée, format A5.
Papier vélin Distinction Douceur 100 g/m2, de la manufacture Lana, maître papetier depuis 1590, fabriqué à partir de pâtes sans chlore.
Imprimé en France dans le respect des normes environnementales